Comprendre l’hébergement web

Avant d’apprendre WordPress et savoir comment l’installer, il faut commencer par les bases. C’est quoi un hébergement web ? Comment fonctionne un site internet ?

On va survoler toutes ces questions. Le but n’étant pas de tout connaître de A à Z mais de savoir comment tout s’emboîte, parce-que c’est toujours mieux quand ça s’emboîte.

C’est quoi un hébergement ?

Je vais simplifier au maximum et faire l’impasse sur plusieurs détails. Pour héberger un site il faut avoir accès à un serveur. Un serveur c’est rien d’autre qu’un ordinateur, chez un hébergeur. Il est là, comme son nom l’indique pour servir les pages de votre site aux visiteurs.

Sur ce serveur il y a des logiciels installés pour lui permettre de faire son travail. Je ne vais lister que les logiciels pour servir un site WordPress simple.

Un serveur HTTP

Pour afficher un site, il faut au minimum un serveur HTTP (Apache et NGINX en général). Le rôle de ce logiciel est d’écouter les requêtes qu’on lui demande. « Visiteur A demande à accéder à https://example.com/mapage.html », et de retourner le résultat de sa demande. Ici aller chercher le fichier mapage.html et le renvoyer à visiteur A.

PHP

PHP est un langage de programmation. WordPress utilise principalement ce langage. Il s’exécute sur le serveur directement, fonctionne avec le serveur HTTP dont on a parlé plus haut et permet d’ajouter du dynamique. Une page HTML simple affiche des informations, comme un document Word : Des titres, des listes à puce, des images, des paragraphes, etc. PHP permet de faire des calculs, des conditions.

Par exemple : Si l’heure actuelle est comprise entre 6h et 20h, afficher « Bonjour », sinon afficher « Bonsoir ».

Encore un exemple plus réaliste cette fois : Si l’IP de visiteur A n’est pas française, lui afficher la version anglaise du site.

Base de données

Enfin, il faut aussi une base de données. On utilise pour cela des logiciels de gestion de base de données (thanks captain Obvious). La base de données sert à ranger des informations de façon cohérente pour les retrouver lorsqu’on a besoin. Dans la base de données il y a ce qu’on appelle des tables. Et dans les tables, les informations. Il faut voir le tout comme un tableau Excel. On va avoir une feuille avec les clients, une autre feuille avec les commandes. Et on ajoute une ligne dans le tableau lorsqu’il y a une nouvelle commande.

J’aime comparer la base de données à une commode. On range des habits par rapport à leur fonction dans des tiroirs distincts, pour les retrouver facilement lorsqu’on en a besoin. La commode est la base de données, les tiroirs sont les tables. Et le contenu des tiroirs, les informations que contiennent ces tables.

Fonctionnement d’un site WordPress avec ces logiciels

Nous venons de voir les logiciels dont nous avions besoin sur notre serveur web. Il y a bien plus à dire mais ce sera déjà suffisant.

Maintenant, comment ça fonctionne normalement pour un site ?

  • Un site internet est composé de pages.
  • Ces pages je veux pouvoir les modifier, en créer de nouvelles, en supprimer.
  • Ces pages ont toutes les même format, elles sont composées d’un titre, un slug et le contenu.
  • Je décide d’enregistrer ces informations dans ma base de données.
  • J’ai donc une base de données qui va contenir une table « pages ». Et dedans j’enregistre deux informations : Le titre, le slug et le contenu.

Le slug est le bout de l’url qui me permet d’accéder à la page. Si j’accède à https://example.com/ma-page-test, le slug est ma-page-test

  1. Visiteur A demande à accéder à l’url https://example.com/ma-page-test
  2. Le serveur HTTP intercepte la demande et l’envoie à mon site
  3. Le site constate que visiteur A demande la page qui a comme slug ma-page-test
  4. Avec PHP j’interroge ma base de donnée pour savoir s’il existe bien une page qui a ce slug
  5. Comme la base de données a bien cette page, je récupère le titre et le contenu, et toujours en PHP je l’affiche aux endroits où je l’ai décidé.
  6. Visiteur A peut maintenant consulter la page.

C’est aussi simple que cela.

Quel hébergeur web choisir pour WordPress ?

Là encore il y a beaucoup de critères qui sont importants ou non. En fonction de votre niveau de compétence et de vos besoins.

En règle générale pour démarrer un site pour la première fois, le premier prix OVH convient très bien mais ne comptez pas trop sur le support.

Dans mon cas précis j’utilise Alwaysdata (❤️) (lien affilié), plus cher qu’un hébergement mutualisé standard mais j’ai la liberté de tout et j’ai un accès direct au serveur en SSH. Les rares fois où j’ai eu besoin du support, j’ai eu des réponses rapides (la plus rapide était 2min après avoir envoyé la demande).

Pour débuter un site, prenez un hébergement mutualisé premier prix chez un hébergeur classique :

  • OVH : 3.59€ / mois
  • Infomaniak : 8.70€ / mois
  • Alwaysdata : 9.60€ / mois
  • Gandi : 8.64€ / mois
  • o2switch : 6€ / mois
  • Planethoster : 6€ / mois

Clairement mes préférences : Alwaysdata, Infomaniak et o2switch.

Des hébergeurs web spécialisés pour WordPress

Il existe aussi quelques hébergeurs spécialisés pour WordPress, qui sont généralement plus chers qu’un serveur mutualisé classique. Je pense par exemple à WPServeur avec une offre qui démarre à 19€ / mois. Je ne suis pas capable d’expliquer l’intérêt d’un hébergeur spécialisé aujourd’hui, je vous laisse donc vous faire votre idée.

Laisser un commentaire